Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog
November 10 2011 5 10 /11 /November /2011 13:38

Sons of Disaster dish up good hard rock & roll with as much humor as passion. A great discovery in the first round with a performance that suggested there was no doubt about a place in the final. Let's see what they have on the menu today...

 

(Français en bas)


 

What ingredients do you need to make good rock nowadays?

 

The same as always: leather, beer, balls and women!

 

 
But the ingredients don't make a good dish. How do you cook it up?

 

An Arab guitarist, who's put on leather pants and is afraid of nothing.
An African drummer - these guys have natural born rhythm
A Jew on bass, you have to make some savings... The crisis has hit rock n'roll as well!
Second-guitar from Charleroi - they are an endangered species after all.
And Fleming screaming, is the only thing they they're good for!

 

 
Then you have to serve it to the punters...

 

Wether there's 1000 people or 10 people, we do ​​the show full on, high speed full volume, that's the only way to work it!
 

 

A word for those who find metal indigestible?

 

Fuck off and Die, your mother sucks horse dicks at Vilvoorde's jaarmarkt !

 

 

In the final for the Kampioenschap van Brussel. What will you make of it? 

 

 

Flood the room and whiskey rock n'roll!
 

 

You gonna win?

 

Sure we'd love to! But playing the AB's is already nuts. If 10 people like our show, that's victory.

 

 


 

 

 

 

Sons of Disaster, c'est du bon rock pur et dur avec autant d'humour que de passion. Une chouette découverte aux éliminatiores, avec une performance qui ne laissait aucun doute a leur participation en finale. Voyons ce qu'ils ont à nous servir...

 

 

Quels ingrédients pour faire du bon rock aujourd'hui? 

 

La même qu’avant : du cuir, des bières, des couilles et des femmes !

 

 

Mais les ingrédients ne font pas le plat. Comment mettez-vous tout ça à votre sauce? 

 

Un guitariste d'origine arabe, qui mets des pantalons en cuir et qui a peur de rien.
Un batteur d'origine africaine, ils ont le rythme dans la peau ses gens-la
Un Juif à la basse, ça c’est pour faire des économies… C’est aussi la crise dans le rock n’roll !
Un Carolo à la 2ème guitare parce-que c’est une espèce en voie d'extinction.
Un Flamand pour gueuler, c’est la seule chose qu'ils savent faire ceux-là !

 

 

Puis il faut les servir au public... 

 

Qu’il ait 1000 personnes ou 10 personnes, on fait le show à fond avec un max de volume et de vitesse, sinon ça ne donne rien !

 

 

Un petit mot pour ceux qui trouvent le métal indigeste? 

 

Fuck off and Die, your mother sucks horse dicks at Vilvoorde's jaarmarkt !

 

 

Finale du Kampioenschap van Brussel. Vous allez en faire quoi?

 

Inonder la salle de rock n’roll et de whisky !

 

 

Vous allez gagner?

 

D’office qu’on aimerait gagner ! Mais jouer à l’AB c’est déjà la folie, alors si au moins 10 personnes ont aimé notre concert, pour nous on a déjà gagné

 

 


Share this post

Repost 0
Published by Jez - in Interviews
write a comment

comments